Mon quartier va très mal !

Décidemment, certains quartiers semblent être oubliés par les autorités de ce pays. Il en est de Grand-Yoff, un quartier populeux. La gestion de l’eau y constitue toujours un problème à résoudre en période hivernale. Partout ce sont des eaux usées et des ordures ménagères qui s’offrent à la vue d’un visiteur.

grand-yoffMon quartier offre une image pas du tout reluisante de la banlieue, des quantités d’ordures mélangées à quelques flaques d’eaux usées avec une couleur noire ou verdâtre ainsi que des aux déversées par les femmes environnantes. En plus du festival de mouches , des forums de moustiques et autres insectes, c’est le manque de lotissement qui fait les eaux stagnantes.

Nos interlocuteurs laissent entendre que les habitants des quartiers environnants déversent leurs ordures dans les ruelles. Conséquence :  les populations respirent des odeurs nauséabondes.

D’autres personnes interrogées dénoncent le manque de sensibilisation : « les politiciens ne sont là que pour leurs propres intérêts » disent-elles. Elles invitent les autorités à mettre en place un réseau de canaux.

C’est une véritable pollution de l’environnement. Dans mon quartier, on a affaire à des ordures ménagères des fosses septiques et des eaux usées. L’Odeur est repoussante. Pourtant, les populations y habitent avec tous les dangers que cela comporte. Les femmes font la cuisine dans la cour s’exposant souvent aux possibilités d’incendie quand souffle le vent.

Les familles s’entassent dans des petites chambres.

The following two tabs change content below.
metzou8
Journaliste professionnel diplômé, titulaire aussi d'un master en communication et marketing. J'exerce le journalisme depuis une vingtaine d'années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *