Ressources Marines : les acteurs de la sous-région plaident pour une cohérence des politiques

  ressourcesComment faire pour qu’il y’ait cohérence entre les politiques de ressources et les stratégies de lutte contre la pauvreté. C’est tout le sens d’un groupe de travail qui se rencontre dans la capitale Sénégalaise. Objectif : renforcer la cohérence entre les politiques de gestion.

Dans le cadre du projet « Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l’Ecorégion Wamer (Mauritanie, Sénégal, Gambie, Guinée Bissau, Guinée, et Cap-Vert) financé par l’union Européenne, le WWF WAMPO, le Pnud et APTE organisent un groupe de travail sous-régional annuel de suivi de la gouvernance et de la cohérence entre les politiques de gestion des ressources marines et les stratégies de lutte contre la pauvreté.

Le travail du groupe a débuté depuis hier, pour s’achever le jeudi 30 de ce mois-ci. Au vu de l’importance stratégique du secteur de la pêche, ce groupe de travail permettra de mesurer et de comprendre le pourquoi de la précarité de la situation alimentaire des communautés côtières à des chiffres rayonnants. « Nous essayerons d’assurer la cohérence entre les politiques » a soutenu Pape Samba Diouf Représentant régional du WWF. Pour le représentant régional du WWF , le Sénégal affiche la ferme volonté d’assurer la bonne gouvernance. Il demande à améliorer les conditions de vie des populations.

Toutefois, il fonde un grand espoir sur les résultats du groupe de travail qui, selon lui, permettront une meilleure gestion sur le terrain. Pour le ministre de la pêche, Pape Diouf, il a apprécié à sa juste valeur la mise en place de ce groupe de travail : « la gestion des ressources halieutiques est une problématique majeure pour cette sous-région ouest-africaine où la pêche peut représenter jusqu’à 15à 17 °/° du Pib national et 25 à30°/° des revenus à l’exportation selon les pays » fait-il remarquer.

Aujourd’hui, la gestion des ressources halieutiques est une problématique majeure pour cette région où la pêche peut représenter jusqu’à 15 à 17°/° du Pib national. Dans la plupart de nos Etats, ce secteur est en crise.

Malgré tout, elle joue un rôle capital dans des domaines vitaux tels que la sécurité alimentaire, la création d’emplois et de richesses pour les 35 millions d’habitants des sept pays considérés.

 

The following two tabs change content below.
metzou8
Journaliste professionnel diplômé, titulaire aussi d'un master en communication et marketing. J'exerce le journalisme depuis une vingtaine d'années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *