Théâtre National Daniel Sorano : Une dizaine de blogueurs au cœur du temple de la culture !

ballet "La linguère"

ballet « La linguère »

Une dizaine de blogueurs s’est rendue ce jeudi au théâtre national Daniel Sorano de Dakar, pour suivre la répétition du ballet « La Linguère ».

Crée en 1960, l’ensemble national de ballet « La Linguère » est la plus grande ancienne des trois troupes, propulsées par le théâtre fondée par le père de la nation sénégalaise, Léopold S. Senghor. Elle est issue de l’ancien Ballet africain de la fédération du Mali et n’a jamais démenti ses origines. Tout au contraire : elle prône et pratique « l’ouverture dans l’enracinement ». Son nom de baptême,  « La Linguère », est un grand nom. En  wolof il signifie « Princesse ».

« Le ballet regroupe trente artistes et nous montrons la culture du Sénégal » a dit Ndèye Bana Mbaye, directrice du ballet « la Linguère ».

Pour la directrice du ballet la Linguère, le temple de la culture se trouve au théâtre National Daniel Sorano. On peut la croire au regard de son expérience et de son trajet artistique.

« On veut faire des productions, mais nous n’avons pas les moyens ; parce que le théâtre Sorano est confronté à des difficultés », a-t-elle déploré devant les blogueurs venus assister à la répétition du ballet.

En tout cas, cet édifice rénové dispose aujourd’hui de plus de 1000 places. Le théâtre Daniel Sorano est prêt à accueillir le public dans de très bonnes conditions de qualité et de confort. Il était le cœur du 1er Festival mondial des arts nègres, que notre pays avait abrité en 1966.

 

The following two tabs change content below.
metzou8
Journaliste professionnel diplômé, titulaire aussi d'un master en communication et marketing. J'exerce le journalisme depuis une vingtaine d'années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *