Au Sénégal : un criminel malien hante le sommeil des loueurs de voitures !

voleurLe syndicat autonome des professionnels loueurs de voitures a rencontré la presse le jeudi dernier, au siège du Cnp pour lancer un cri de détresse à l’endroit des autorités du pays pour endiguer le phénomène de vol de véhicules dont sont victimes les agences de voiture.

Depuis 2004, une quarantaine de véhicules de luxe d’une valeur de 600.000.000 environ ont été volés au niveau des agences de location de voitures du Sénégal : « toutes les agences ont été victimes au moins une fois, deux ou trois fois »a soutenu Babacar Diop, le secrétaire général du SAPLV. Il indique que les deux principaux voleurs sont le malien Aly Maiga qui a son actif 19 véhicules pour une valeur de 284.000.000 entre 2004 et mars 2013. Hormis ce malien, le secrétaire général du SAPLV cite le nom d’un français qui se nomme Bernard Arcos 7 qui, lui a l’habitude de voler des véhicules 4X4 de luxe d’une valeur de 130.000.000 F environ.

Mais le voleur qui attire le plus l’attention du syndicat autonome des professionnels loueurs de voitures est le malien Aly Maiga.

Déféré au parquet, mais la conscience de Babacar Diop n’est pas tranquille. « Dés qu’il sort de Rebeuss, il va recommencer ; le malien est sûr de ne pas rester en prison si longtemps. Notre souhait est que le bonhomme puisse rester définitivement en prison » a dit Babacar Diop du SAPLV .

« Il y’a un réel problème avec le nommé Aly Maiga arrêté une première fois, jugé et condamné à cinq ans ferme, le sieur sort au bout de deux ans par grâce présidentielle » se plaint M.Diop. A sa sortie, « il avait recommencé sa sale besogne jusqu’à ce qu’il retourne encore en prison en 2010 alors qu’il tentait de voler un véhicule à l’aéroport » explique Babacar Diop.

Le secrétaire général du syndicat autonome des professionnels loueurs de voitures martèle qu’il a été surpris de voir le malien sorti de prison six mois après.

« Rien qu’après sa libération et mars 2013, il a volé huit véhicules avant d’être arrêté de nouveau le vendredi 15 Mars » fait remarquer M.Diop.

Pour Babacar Diop, le SAPLV a des craintes : « le mieux, c’est de garder Aly Maiga en prison jusqu’à sa mort » dit-il.

« C’est un criminel » a déclaré pour sa part, le second vice-président du SAPLV Babacar kébé ; il s’interroge même sur la libération de ce faussaire. Il interpelle les nouvelles autorités de ce pays à commencer par le ministre de la justice Mme Aminata Touré de freiner rapidement ce criminel.

The following two tabs change content below.
metzou8
Journaliste professionnel diplômé, titulaire aussi d'un master en communication et marketing. J'exerce le journalisme depuis une vingtaine d'années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *