Secteur de l’éducation : l’OIF soutient le gouvernement Sénégalais

oifEn dépit des moyens financiers limités, l’OIF a consacré sur le dernier quinquennat, prés de 40 millions d’euros au secteur de l’éducation. C’est du moins qu’a déclaré ce lundi, Madame Fadia Nassif au nom de l’organisation internationale de la francophonie. Elle a tenu ses propos en marge d’une réunion d’un groupe de travail des correspondantes et correspondants de la conférence des ministres de l’éducation des États et gouvernements de la francophonie.

L’objectif de cette réunion consiste à travailler sur des documents qui entrent dans le cadre de la mise en œuvre du plan d’action 2013-2014 de la conférence des ministres de l’éducation des États et des gouvernements de la francophonie (Confemem) et surtout de la préparation de la réunion du bureau, prévue à Liège du 10 au 12 juin 2013.

Selon elle, les actions ont été déployées au niveau du primaire, du secondaire et professionnel tant pour la formation des cadres, que par l’appui à la production de méthodes et de savoir-faire. « IFADEM, une initiative pour la formation des maîtres à distance déployée a permis de former, depuis 2006 plus de 10000 instituteurs dans six pays.

Pour Mme Nassif, l’OIF intervient aussi dans le domaine de la formation professionnelle afin  que les dispositifs de formation mis en place par les pays accompagnent mieux le développement et la croissance économique.

The following two tabs change content below.
metzou8
Journaliste professionnel diplômé, titulaire aussi d'un master en communication et marketing. J'exerce le journalisme depuis une vingtaine d'années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *