Projet USAID/ERA : Abdoul Mbaye applaudit !

abdoul mbayeLe gouvernement du Sénégal, par la voix de son premier ministre, Abdoul Mbaye a remercié vivement ce mardi, les États-Unis d’Amérique, pour son soutien au développement du Sénégal et du continent africain.

« Cette implication constante témoigne une fois de plus, s’il en était besoin, de l’intérêt que les États-Unis portent aux priorités de développement exprimées par le président de la République du Sénégal, Monsieur Macky Sall, et particulièrement au secteur de l’agriculture » a soutenu Abdoul Mbaye, premier ministre du Sénégal. C’était ce mardi matin, à l’hôtel Radisson lors d’une cérémonie de remise d’un important lot d’équipements à des institutions sénégalaises intervenant dans la formation et la recherche en agriculture.

Le projet USAID/ERA, d’une durée de cinq ans, s’inscrit dans le cadre de l’initiative du président Barack Obama pour la sécurité alimentaire dénommée « Feed the future ». D’une valeur de 14 milliards de Fcfa, « ce projet a pour ambition de renforcer les capacités institutionnelles et humaines dans les domaines de l’éducation et de la recherche agricole, de la gouvernance institutionnelle des structures de formation agricole, ainsi que de l’innovation dans le secteur agricole » a dit le Pm Abdoul Mbaye.

Après deux ans de mise en œuvre, M.Mbaye constate « que les résultats sont d’ores et déjà plus que probants ».

Pour le PM, le nombre d’étudiants (es) inscrits dans les filières agricoles a augmenté ; les enseignants et chercheurs ont gagné en expérience et acquis de nouvelles compétences à travers des formations à la mise en ligne de cours pour l’enseignement à distance.

« Les douze institutions sénégalaises intervenant dans la formation et la recherche en agriculture ont été identifiées dans le cadre du projet, ces dernières ont bénéficié de matériel informatique et de laboratoire, ou encore de véhicules » dit-il.

Aux bénéficiaires, Abdoul Mbaye leur demande de faire bon usage du matériel et surtout de veiller, dans leurs activités quotidiennes, à s’inscrire dans la ligne directrice  du projet qui, selon lui, est d’améliorer la production agricole.

« Le gouvernement du Sénégal entend bien tout mettre en œuvre pour mener le pays vers l’émergence, laquelle passera nécessairement par le développement de l’agriculture » laisse entendre le PM.

Avant d’ajouter : « que le monde rural a aussi besoin de savoirs nouveaux, de transfert de technologie, de recherche et d’innovation pour améliorer radicalement la productivité, la qualité des produits, leur collecte, leur conservation, leur transformation et enfin, leur vente » dit-il.

Au-delà de l’agriculture et du souci de faire reculer la pauvreté dans le milieu rural, Abdoul Mbaye estime « que le Sénégal doit également voir en ce projet ce que doit devenir le système éducatif ».

Le projet, en octroyant des bourses locales et des bourses pour les États-Unis, a permis aux jeunes d’accéder à un savoir et à des compétences dans un secteur porteur, où ils pourront assurément s’insérer.

 

The following two tabs change content below.
metzou8
Journaliste professionnel diplômé, titulaire aussi d'un master en communication et marketing. J'exerce le journalisme depuis une vingtaine d'années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *